Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
atos Retour

Atos

Date de création : 2000

Activités : SSII

Effectif : 86 000

Site web : www.atos.net

Siège social : 80 quai Voltaire, Bezons - France

Atos est une société européenne spécialisée en services informatiques. Son siège est situé, depuis 2010, en Ile de France, à Bezons. Plus de 4500 salariés y travaillent, en télétravail et « desk sharing », chers au président directeur général, Thierry Breton.

En 2014, le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 10 milliards d’euros. En 2008, il était de 5,6 milliards d’euros et en 2013 8,6 milliards, soit une augmentation de 55%.

De la même manière, les effectifs ont beaucoup augmenté, du fait des différentes acquisitions notamment. Il y avait 51000 employés en 2008, 77000 en 2013 et 86000 une année plus tard.

L’activité d’Atos est axée sur les services de conseil et d’intégration de systèmes, de Big Data et de sécurité. De nombreux clients dans différents secteurs font appel à ses services : l’industrie, la distribution, les transports, la santé, les services financiers, les télécoms, les médias ou encore la défense et les services publics. Atos est notamment le partenaire des Jeux Olympiques et Paralympiques.
Les différentes marques du groupe sont : Atos, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Bull, Canopy, Wordline.

Le chiffre d’affaires se répartit ainsi : 50% de prestations d’infogérance, 35% d’intégration de systèmes et 12% de prestations de services transactionnels.

Sa répartition géographique est: 18,9% au Royaume Uni et en Irlande, 17,5% en Allemagne, 14,5% en France, 11,5% au Benelux et 6,6% en Amérique du Nord.

Les métiers de conseil, avec la marque Atos Consulting, aident les entreprises à communiquer et à collaborer en interne et en externe, en offrant des services innovants, des technologies numériques et des solutions de Cloud Computing. L’objectif : gagner en rentabilité en utilisant intelligemment les technologie et l’innovation.

L’intégration de systèmes, c’est-à-dire l’installation chez ses clients de systèmes informatiques intégrés, est représentée notamment par des solution SAP ou d’informatique décisionnelle. L’objectif : une meilleure gouvernance et une gestion de projets sous contrôle.

L’infogérance, pour Atos, est le meilleur outil pour créer l’entreprise de demain. Avec sa marque Canopy, experte en Cloud Computing, ou encore grâce à son offre Adaptive Workplace, qui permet l’externalisation de data-centers, Atos a été récompensé pour son rôle visionnaire dans la prestation de services informatiques.

Wordline, de son côté, est un acteur majeur en Europe et dans le monde dans les services de paiement. Solutions B2B et B2C, les activités de cette filiale s’orientent autour de trois axes : « Merchant Services & Terminals », « Mobility & e-Transactional Services » et « Financial Processing & Software Licensing ». En 2013, ce département, qui employait 7300 personnes, a généré un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros.

Historique

Atos est né de la fusion en 2000 entre Atos et Origin. L’histoire du groupe est une suite d’unions entre des spécialistes de systèmes d’information et d’ingénierie. Dès 1996, en France, Atos naît du rapprochement des sociétés Axime et Sligos. Origin, quant à lui, se crée sur l’union entre BSO/Origin, société néerlandaise, et Philips C&P. C’est donc en 2000, que ces différentes entités se rapprochent pour former un groupe franco-néerlandais, sous le nom d’Atos Origin. Deux ans plus tard, le groupe englobe une autre société, KPMG Consulting. Cette entreprise, spécialisée en conseil et basée au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, va permettre la naissance du département Atos Consulting. En 2004, une nouvelle société fait son entrée dans le groupe : Schlumberger Sema. Cette dernière est également née d’une série d’unions et de rapprochements d’entreprises. Elle est en effet le résultat de l’alliance entre la Sema, Société française d’économie et de mathématiques appliqués, et Cap Group, société britannique. A ce moment-là, Atos Origin comptait déjà 26500 employés et son chiffre d’affaires s’élevait à 3 milliards d’euros. Mais ce n’est pas terminé ! Le développement du groupe continue en 2011 avec le rachat de SIS et donc du partenariat avec le géant Siemens. En effet, SIS, Siemens IT Solutions and Services est un ensemble de compagnies regroupant toutes les activités informatiques de Siemens. C’est donc plus de 32000 salariés qui viennent rejoindre les rangs du groupe européen. Cette fusion a été opérée par Thierry Breton, à la tête de la société depuis 2009. Et cinq ans plus tard, c’est au tour de Bull, de profiter d’une offre de rachat. Il faut rappeler que Thierry Breton avait été président directeur général de la société en informatique de 1993 à 1997. Ce dernier, dans un communiqué lors de l’officialisation du rachat, a salué ce rapprochement parce que, selon lui, cela représente une étape pour appuyer le leadership d’Atos en Europe, dans le Cloud, le Big Data et la Cybersécurité, afin de faire de son groupe un acteur majeur de l’IT en Europe dès 2016. En décembre 2014, c’est la branche informatique du groupe américain Xerox qu’Atos s’offre pour 855 millions d’euros. Atos devient ainsi, comme avec Siemens, la SSII attitrée du spécialiste en reprographie.

Actualités de Atos

17/06/2015 : Atos: contrat majeur avec Siemens sur SAP Hana

Thierry Breton

Président directeur général de la SSII Atos

Né le 15 janvier 1955, Thierry Breton, ancien ministre français de l'Economie, est, depuis 2008, le [...]

Lire la suite-›